AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» [RP] A la découverte d'une Porte-Monde !
Mar 19 Nov - 16:10 par Andralis

» [RP] A la recherche de job !
Ven 1 Nov - 12:25 par Osae

» [RP] Une envie d'épique bataille
Jeu 31 Oct - 21:46 par Andralis

» [RP] A la recherche d'un premier emploi
Mer 30 Oct - 23:43 par Ellys

» [RP] - Le coin des achats
Mar 29 Oct - 19:48 par Andralis

» Les Choses à Venir
Mar 29 Oct - 18:23 par Adulith

Sujets similaires
Partenaires
(18+) (18+)
Top Sites
Votez pour le forum!
(Possible toutes les deux heures)
1 -2 -3 -4 -5
6 -7 -8 -9 -10
11 -12 -13 -14 -15

Partagez | 
 

 [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osynthur
Garde de L'Entitée
Garde de L'Entitée
avatar

Sexe : Masculin

Feuille de Personnage
Arme: Aucune
Aphliz: 0
Réaction Portes-Mondes: 0

MessageSujet: [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra   Dim 19 Sep - 21:03

[... Le Plan ]

En Ashkore venait d'atterrir une douce jeune femme du nom d'Elunaïra. C'est après une chute maladroite que celle-ci avait fait la rencontre d'un être bien particulier ; Osynthur, esprit de l'honneur. Après quelques instants de méfiance, les paroles de l'homme avaient su s'adresser au coeur de la jeune femme, lui offrant simplement toutes les informations nécessaires pour savoir l'endroit où elle se trouvait, la personne à qui elle s'adressait, et les risques qu'elle pourrait courir... C'est ainsi qu'elle le suivit, sans un mots ils partirent. Du plan d'Ashkore ils avancèrent, faisant d'abord face au quartier du commerce Trastyl, puis suivant la route principale à l'ouest. Elle montait sans fin vers la partie haute de la ville, entourée par le quartier du commerce, et Gloa, le grand quartier des habitants. C'était un vrai carrefour pour tout le monde, ceux qui rentraient chez eux, trimbalaient des tas d'affaires pour les vendre, ramenaient leurs emplettes chez eux etc...

Au point culminant de cette marche, c'était un décor exceptionnel qui se dévoilait. Contrairement à la partie basse de la ville, cette endroit était empli de vert. Tout au fond il y avait cette immense forêt, qui se perdait dans les immensités de la montagne, puis un semblant de plaine devant. A l'est l'on voyait ce qui d'ici semblait être une petite étendue d'eau. Allil, le lac merveilleux, regorgeant de secret. Et ces bâtiments, immenses, vieux et à l'architecture exceptionnelle. La bibliothèque, le Palais, la statue en plein milieu d'une petite place. D'ailleurs, une place, Elunaïra et Osynthur en avait traversée une. Pour sûr, c'était la grand place d'Ashkore. Là où l'on trouve toutes sortes de personnes ; des artistes, des marchands, des enfants, des vieillards, et des Aventuriers. Il avait pu sembler étrange pour la future nouvelle résidente dépenaillé de voir des gens disparaître lorsqu'il touchait la statue centrale. Cette statue qui semblait si irréel, presque vivante, représentant une femme prête à nourrir tout un peuple... Et personne n'y faisait attention, les gens les laissaient apparaître et disparaître ainsi, sans plus s'en soucier. Qui plus est, certains sortaient avec des vivres sur le dos, ou des blessures...

Osynthur savait qu'Elunaïra serait surement choquée par ce spectacle, et, sans même se retourner ni se soucier de ce qu'elle pouvait penser ou dire, s'empressa de la prévenir.


" Ceci est le secret de notre cité. Bientôt vous pourrez marchez tel un Arpenteur à travers ces mondes. Bientôt vous apprendrez, mais ce n'est pas le moment. Continuez d'avancer. "

Il ne se soucia pas vraiment d'où elle pouvait se trouver, peut-être avait-elle décidé de s'arrêter, peut-être l'avait elle collé sans se soucier du reste ; Osynthur avait l'esprit et les sens concentré sur autre chose, il pensait simplement que de toute manière, elle aurait fini par le suivre...

A l'ouest de cette partie verte d'Ashkore, on trouvait un bâtiment qui dépassait de beaucoup du flanc de montagne où il se trouvait. C'était le Palais du Seigneur Adulith, mais aussi la maison de l'administration. De l'extérieur, le bâtiment avait des airs d'Eglise Gothique, avec quelques fenêtres en trop peut-être. On y voyait énormément d'Oiseaux étrange voler au dessus du pic le plus important, là où résidait en fait le seigneur. Mais, alors que l'on traverse les Portes, le décor se fait plus chaleureux. Un sol beige et noir, avec de drôles de dessins dans les cases clairs. Les murs avaient été recouvert d'un tissu blanc-cassé, rempli de drôles de fleurs, surement tissé à la main. Le travail semblait impressionnant, et ceux qui avaient construit ce bâtiment était certainement de grands artistes. Du moins, c'est ce que pense ceux qui ne connaissent rien à l'histoire de l'endroit... Sous ce tissu, en dessous de la hauteur d'un homme (1,50m à peu près), une fine lamelle de bois délimitait le tissu beige, laissant place à un autre d'un rouge sombre, qui s'étendait sur toute la salle, et semblait s'en aller vers d'autres... Et sur ces murs on trouvait des lampes, entouré d'un verre qui les faisaient ressembler à des fleurs. La flamme à l'intérieur se faisait calme et douce, pas assez forte pour éclairer trop vivement la salle...

L'endroit était remplis de gens, tous armés d'armes et d'armures en tout genre, en train de discuter autour de tables rondes, boisson à la main. Au fond il y avait une sorte de comptoir, ou se tenait 2 personnes, qui semblaient avoir de la peine à servir tout le monde. Hormis cela, on trouvait une grande statue qui remplissait le reste de la salle, là où le comptoir n'était pas. Elle faisait bien trois mètres de haut, mais à vrai dire, le plafond était encore loin. Et quelques plantes se trouvaient un peu partout où il leur restait de la place. Tout très sobres, sans fleurs, mais aux feuilles vertes, rouges, et bleues... De cet endroit on pouvait dire deux choses principales : Chic, et Calme. Les gens se faisaient silencieux, et parlaient à voix basse, confidentiels. L'ambiance semblait pourtant agréable, car tous souriait, et sourièrent lorsque Osynthur et la femme qui le suivait entrèrent. Certains ne manquèrent pas de remarquer l'état de la pauvre dame, mais personne ne sembla vouloir s'en moquer, se contentant d'un regard de haut en bas, puis d'une expression faciale un peu gênée... Rapidement, Osynthur se tourna vers la droite, dans le coin, là ou on ne pense pas à regarder lorsque l'on entre et observe une si grande pièce.

Il s'y trouvait deux personnes. L'un, derrière un bureau remplis de papiers en tout genre qui semblaient le gêner. Il avait de petits yeux, cachés derrière deux verres très fin, et un air vif, des cheveux gris sur le crâne, et des vêtements très aristocratiques. Il semblait vraiment perdus dans ses affaires, et très rapide dans ses gestes. L'autre était un simple soldat, vêtu d'une armure légère, lance à la main, et le casque sur la tête, un casque qui d'ailleurs ne couvrait que le dessus de son crâne, comme pour cacher ses cheveux, simplement... Lorsqu'Osynthur s'approche, son premier réflexe fut de s'abaisser en parlant à voix basse, comme un prière à l'homme qui se trouvait face à lui ; Seigneur Osynthur... Osynthur abaissa doucement la tête, lui adressant un sourire inhabituel, mais témoignant d'un lourd entrainement afin de paraître le plus plausible possible... Puis, tourna la tête vers l'homme perdu dans ses papiers et à nouveau s'exprima de sa voix exceptionnel et rassurante ;


"Maître Satel, je vous prie de vous tenir du mieux que vous pouvez, nous accueillons aujourd'hui une nouvelle habitante en Ashkore..."

Il s'écarta pour laisser entrevoir la personne qu'il présentait. L'homme à son bureau recadra ses lunettes d'un geste rapide, se releva, tentant par la même occasion de remettre en place son veston d'une autre époque et regarda brièvement le visage de son interlocutrice par dessus ses deux verres. Il l'analysa deux secondes et s'empressa de tendre la main vers elle. D'une voix toute aussi rapide que lui, marquée par l'âge, il s'adressa à elle ;

"Enchanté, je suis Maître Satel, Bienvenue en Ashkore"

Sur son visage s'affichait le sourire de l'homme sérieux et inquiet, mais qui faisait de son mieux pour paraître quelqu'un de socialement agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Elunaïra

avatar

Sexe : Féminin

Feuille de Personnage
Arme: Aucune
Aphliz: 250
Réaction Portes-Mondes: 0%

MessageSujet: Re: [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra   Mar 21 Sep - 14:10

De plus en plus en confiance lors de leur pérégrination à travers Ashkore, Elunaïra pouvait à son aise observer cette ville si agréable à ses yeux et à ses sens. Elle observait les gens rencontrés avec douceur et sympathie, oubliant même son propre état de délabrement.
Elle appréciait la vie si simple des habitants et se sentait comme chez elle dans cet univers où elle n’observait aucune violence mais, à l’inverse, une vie tranquille.

En montant vers le point culminant de la ville, elle peinait et Solenne la soulagea de son poids en volant à quelques centimètres au dessus d’elle.
Mais ce qu’elle vit alors lui retira toute sa fatigue, au loin elle pouvait voir un espace verdoyant absolument superbe et sur la place, les somptueuses bâtisses lui coupèrent le souffle de par leur architecture exceptionnelle et leur taille immense.

Elle imagina se trouver au point névralgique de la ville, les administrations importantes devaient se trouver là, pensa t’elle.

Elle fut décontenancée lorsqu’elle aperçut les personnes disparaitre en touchant la statue située au centre de la place. Elle voulut s’approcher et la toucher aussi lorsqu’une voix la sortit de sa torpeur. Le « Gardien » s’adressait à elle sans même la regarder, il faut dire qu’elle-même l’avait suivi depuis le début sans même lui parler, toute à ses observations.
Il marchait vite le bougre ! Elle faillit le perdre plus d’une fois.



" Ceci est le secret de notre cité. Bientôt vous pourrez marchez tel un Arpenteur à travers ces mondes. Bientôt vous apprendrez, mais ce n'est pas le moment. Continuez d'avancer. "


Elle arrêta net son geste et remit ses mains le long de son corps, toute intriguée et impatiente d’en savoir plus.

Elle rejoignit Osynthur rapidement et continua ses observations.
Ils arrivèrent en vue d’un bâtiment ressemblant à une église gothique, les yeux tournés vers le ciel, Elunaïra aperçut des oiseaux étranges voler au dessus d’une des tour, cela la surprit mais elle pensa qu’un jour elle finirait bien par savoir ce qu’il en était et ne s’attarda donc pas sur cette énigme.

A l’intérieur du bâtiment, elle se laissa submerger par l’esprit bon enfant qui s’en dégageait et apprécia la douce lumière chaleureuse. Elle ne remarqua pas les regards gênés de certaines personnes face à sa tenue et contemplait d’un œil ravi la population armée en train de festoyer.

Osynthur entra dans un bureau, Elunaïra le suivit et ne put s’empêcher un sourire énigmatique en apercevant la personne assise derrière le bureau rempli de papiers… Elle ne se moquait pas, non ! Ce n’était pas le genre d’Elunaïra mais il ressemblait en tous points à l’image qu’elle s’était faite du « professeur », celui qui, pour elle, avait fait le plan à l’entrée de la ville.

Toute à ses pensées et semblant perdue, elle fut arrachée de sa rêverie par ces mots :


"Enchanté, je suis Maître Satel, Bienvenue en Ashkore"


Elle mettait enfin un nom sur le « Professeur » et, malgré le côté sérieux de celui-ci, elle se sentait à l’aise face à lui.


« Bonjour Maître ! Je suis ravie de faire votre connaissance, et merci de votre accueil si chaleureux. Je suis arrivée tout à l’heure dans cette cité somme toute magnifique. J’ignore qui l’a créée mais elle est bien supérieure de par son architecture que beaucoup de ville que j’eusse traversé. Pourriez vous m’indiquer où pourrais je avoir d’autres informations concernant l’histoire de cette cité ? »


Puis se rendant compte qu’elle parlait beaucoup, elle s’arrêta, puis se tourna vers le « Gardien » .

« Un grand merci noble gentilhomme, votre compagnie fut silencieuse mais fort agréable, j’espère que nous nous reverrons » dit elle, pensant qu’il allait prendre congé.

Dans sa tête, tout se bousculait, elle attendait la suite des évènement, impatiente mais aussi sereine, envahie de la joie d’être intégrée ainsi. Solenne patientait sur son épaule, elle ne faisait aucun bruit, comme en attente également.

Revenir en haut Aller en bas
Le Narrateur
Divinité
Divinité
avatar


MessageSujet: Re: [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra   Mer 22 Sep - 13:43

« Bonjour Maître ! Je suis ravie de faire votre connaissance, et merci de votre accueil si chaleureux. Je suis arrivée tout à l’heure dans cette cité somme toute magnifique. J’ignore qui l’a créée mais elle est bien supérieure de par son architecture que beaucoup de ville que j’eusse traversé. Pourriez vous m’indiquer où pourrais je avoir d’autres informations concernant l’histoire de cette cité ? »

Telles furent les paroles de la jeune femme, instantanément après que Satel ait terminé de parler. Le pauvre fut légèrement décontenancé. Des gens émerveillés par Ashkore, il en voyait des tonnes tout au long année. Pour lui, c'était quelque chose de tout à fait naturel. A vrai dire, son sens du travail lui avait fait perdre toute sorte d'admirations, il n'avait en tête que l'intronisation. Et les papiers, qui à vrai dire lui rendait la vie chaque jour un peu plus noir (quoi que les papiers soient tous blancs), pourtant, il continuait, sans cesse, sans faiblir.

Le maître n'avait eu le temps de se remettre de ce discours enjoué, que déjà il entendait à nouveau la voix de son interlocutrice.


« Un grand merci noble gentilhomme, votre compagnie fut silencieuse mais fort agréable, j’espère que nous nous reverrons »

Il opéra un drôle de mouvement, regardant d'abord par-dessus ses lunettes, ciblant Elunaïra, puis, tout en les remontant d'un doigt, les yeux bien à l'intérieur cette fois-ci, regardant bien plus haut que lui, les traits un peu plissés comme lorsqu'il réfléchit, il observait Osynthur. Qui d'ailleurs répondit tout aussi rapidement que la jeune femme l'avait fait pour le vieux prof.

« Je ne fais que mon travail, en tant que Garde de l'Entitée, mon travail est d'accompagner les nouveaux aventuriers afin qu'ils servent Ashkore. Il est possible que nous nous voyions si vous postez votre candidature pour l'Initiation aux voyages entre les Portes-Mondes. A moins que vous ne choisissiez ma Chère Soeur Paladith pour guide. A présent, je me dois de disparaître. A bientôt Arpenteuse.»

Osynthur avait utilisé le terme Arpenteuse comme si c'était le titre de la jeune femme. C'était son habitude, parler des choses telles qu'elles sont, sans forcément réussir à être translucide. Mais il préférait laisser la tâche au vieux bonhomme, qui était rodé en matière d'explications. C'est ainsi, après ce discours, qu'il se recula d'un pas, salua le soldat, qui lui rendit la pareille, et écarta légèrement les bras. Le bras gauche resta prés de sa hanche, tandis que l'autre, dans un tîntement métallique, vînt frapper doucement son plastron. Sans plus d'effets spéciaux, seulement quelques léger déplacements d'air, la silhouette d'Oysnthur s'évanouît... C'était un spectacle un peu dérangeant lorsque l'on vivait dans un monde sans magie, ne connaissant rien de tout ce qui est possible magiquement.

Non étonné, Satel baissa les yeux vers le papier qu'il tenait en main. Sans même se soucier de l'état de la jeune femme, qui venait surement de voir sa première téléportation, il s'assit sur son fauteuil, penché sur le bureau, et commença l'énumération de certains critères.


« Je vous demanderai de me décliner votre identité, nom, prénom, ou au moins un surnom, âge, sexe... Je vous prierai ensuite de me remettre toutes les armes que vous pouvez porter, cela pour des raisons de sécurité. Ashkore vous permettra d'acheter de nouvelles armes, cette fois-ci, sûre. Et, l'animal va devoir faire un tour dans l'animalerie...»

Tout cela était bien académique, un discours plat, qui n'avait aucune considération de la personne. L'administration était ainsi faite, et si Satel était un homme bon, il devait se plier au document. Demander le sexe d'une personne qui est en face de vous peut paraître étrange déjà, mais à la limite c'était justifié ; certaine fois, il avait eu à faire face à de drôles de personnages. Mais, la confiscation d'un animal de compagnie était la chose la plus désagréable peut-ètre. D'autant que Solenne, perchée sur l'épaule de sa maîtresse, pencha la tête de côté à la fin du discours... Les oiseaux ne comprennent pas notre langage à ce que l'on dit, mais lorsque l'on parle d'eux, ceux-ci réagissent étrangement. A ce jour, personne n'a fait d'étude, mais beaucoup pensent qu'il y a une part de vrai dans le fait que les animaux puissent nous comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Elunaïra

avatar

Sexe : Féminin

Feuille de Personnage
Arme: Aucune
Aphliz: 250
Réaction Portes-Mondes: 0%

MessageSujet: Re: [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra   Jeu 30 Sep - 16:24

"A bientôt Arpenteuse."

A ces mots, Elunaïra se demanda bien ce qu’il avait voulu dire. Elle réfléchit quelques secondes puis se dit que, comme toutes les choses étranges qu’elle avait vues, elle finirait bien par le savoir.

Mais l’apothéose de sa surprise survint lorsqu’elle vit la silhouette d’Osynthur s’évanouir tel un courant d’air.

*Non ! Alors là on se moque de moi ! Qui donc peut faire une chose pareil ? Ils veulent m’impressionner, je suis sure qu’ils trafiquent avec des illusionnistes ! *

Elle tenta de repérer une trappe au sol, un faux décor, n’importe quoi qui aurait pu la mettre sur la voie, mais rien… Elle ne vit rien !

Et là, forte de sa première surprise, elle fut décontenancée lorsque Le Professeur lui demanda :

« Je vous demanderai de me décliner votre identité, nom, prénom, ou au moins un surnom, âge, sexe... Je vous prierai ensuite de me remettre toutes les armes que vous pouvez porter, cela pour des raisons de sécurité. Ashkore vous permettra d'acheter de nouvelles armes, cette fois-ci, sûre. Et, l'animal va devoir faire un tour dans l'animalerie...»

Ce discours fort peu adapté à ce qu’elle avait vu jusque là, était stérile et plat. En même temps, cela l’étonnait guère de son interlocuteur. Elle se dit qu’il devait être bien austère dans sa vie de tous les jours et ça la fit sourire.
Ce sourire, elle le perdit rapidement lorsqu’il mentionna qu’elle devait laisser Solenne à l’animalerie.

Les yeux remplis d’entêtement et d’affront, Elunaïra siffla entre ses dents :

"Là où je vais, Solenne (elle insista bien sur le nom) va et partout où Solenne se rend je vais aussi. Alors soyons très limpides vous et moi : Si elle va à l’animalerie, j’y vais aussi avec ou sans votre consentement. Solenne n’est pas un animal, elle est mon âme sœur, ma confidente, ma protection.
Et pour information, votre ville est certes étrange et très agréable, néanmoins je préfère mourir en partant d’ici que de vivre sans ma Solenne."


Solenne quand à elle, regardait étrangement Satel, avec comme un air de défi et de triomphe dans les yeux.





[Grand pardon pour le temps que j'ai mis à répondre, la vie n'a pas été tendre ces derniers jours)
Revenir en haut Aller en bas
Le Narrateur
Divinité
Divinité
avatar


MessageSujet: Re: [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra   Sam 2 Oct - 17:54

« Là où je vais, Solenne (elle insista bien sur le nom) va et partout où Solenne se rend je vais aussi. Alors soyons très limpides vous et moi : Si elle va à l’animalerie, j’y vais aussi avec ou sans votre consentement. Solenne n’est pas un animal, elle est mon âme sœur, ma confidente, ma protection.
Et pour information, votre ville est certes étrange et très agréable, néanmoins je préfère mourir en partant d’ici que de vivre sans ma Solenne. »


Maître Satel, regardant par-dessus ses lunettes, écoutait le sermon de son interlocutrice. Lorsqu'elle eut fini, toujours aussi serein, il attendit quelques instants, défiant du regard la personne. Il tenta d'ouvrir la bouche tout en la fixant, mais finit par détourner son regard, soutenus par deux personnes (bien qu'animal et humaine). Il s'adressa donc au garde et lui fit signe d'avancer vers Solenne. Ce que le personnage fit immédiatement, sans se soucier de ce que pourrait penser la personne face à lui... Il s'approcha donc d'un pas vif, posa sa lance sur la bureau, et tendit les mains vers l'animal.

Mais sa surprise fut grande lorsque il sentit un puissant courant d'air le pousser d'une seule pression sur le torse, et le projeter contre le mur juste à côté, enfin à seulement deux mètres derrière lui... Il souffrait, et était apeuré, car lui ne savait rien. Maître Satel lui se contenta de regarder la scène, suivant des yeux le personnage en armure, s'affaissant au bas du mur. Il soupira un instant et leva les yeux aux ciel. Il parla dans le vide, comme pensant à voix haute.


« Mademoiselle, auriez-vous l'extrème amabilité un jour d'être plus douce avec les soldats de mon office, je sais que vous ne nous aimez pas beaucoup, mais je n'en puis plus de devoir leur mentir en leur disant qu'ils ne craignent rien, et d'en recruter de nouveau chaque semaine... »

Passé ce discours plutôt étrange, il posa à nouveau son regard sur ses invités, le dévia quelques instants sur la chouette qui semblait victorieuse, puis, sur la jeune femme, à qui il adressa quelques paroles.

« Pardonnez-nous de cette scène, il arrive que notre reine joue avec nous et les aventuriers. Nous ne sommes que des médiateurs, notre rôle et d'assurer le bon fonctionnement de la ville, et d'expliquer aux nouveaux aventuriers qui ils sont, c'est tout. Mais parfois, l'Entitée en décide autrement, et Elle a décidé que cet animal étranger resterait avec vous... »

Il baissa la tête vers ses papiers, et d'un geste demanda à la personne face à lui de tout de même remettre ses armes sur le comptoir, avant de pouvoir recevoir son argent. Tout en écrivant quelques informations, et en sortant une bourse de son bureau, le vieil homme demanda, sans même poser le regard sur elle, si son interlocutrice avait quelques questions à lui adresser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Fini] L'intronisation d'Elunaïra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]
» T'as fini de me laisser sans nouvelles !
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashkore :: Ashkore, le Jeu :: Ashnys la verte, Partie Nord :: Le Palais :: La Grande Salle-
Sauter vers: